Sombre ?

NOVEL : How to Live as the Enemy Prince 3.2

A+ A-

GS NATION

How to Live as the Enemy Prince

[Traducteur : Simpoy]

[Checker : Illicite]

 

 

Épisode 1 : Cette vie est vraiment une blague – Chapitre 3.2

 

« Dans une heure, vous aurez votre leçon sur la guerre des dieux. »

 

« Dans ce cas, je veux être seul jusque-là. »

 

À ces mots, Yan regarda le prince avec inquiétude.

 

Cependant, les souvenirs de Calian continuaient de l’enchaîner à ses devoirs et de ce fait, il savait qu’il avait le droit de quitter cette aile du bâtiment pour se rendre au lac artificiel.

 

Il n’y avait personne d’autre, mis à part Yan qui le suivait à distance.

 

« Ahhh… »

 

Le prince s’arrêta près du lac et soupira. Il remarqua alors la présence d’une petite statue au centre de celui-ci.

 

Elle représentait un dragon, ailes ouvertes en direction du ciel, muni de deux rubis en guise d’yeux.

 

‘Ce ne serait pas Sispanian ?’

 

Cette statue était en réalité une représentation du dragon Sispanian, qui fut également la première reine du royaume de Kailis.

 

Il se souvient alors d’une histoire racontant qu’elle avait de longs cheveux noirs et des yeux rouges comme brulants d’un feu sacré.

 

Des cheveux noirs et des yeux rouges… Tout comme Calian.

 

‘Foutus yeux ensanglantés…’

 

Les mots de Franz resurgirent dans sa tête.

 

‘Le fait que j’ai rajeuni a apparemment aussi affaibli ma santé mentale.’

 

Il laissa échapper un petit rire à cette pensée.

 

Bern était un chevalier mais aussi un prince qui s’est battu et est mort seul aux portes de son royaume. Rien qu’hier, son bras était grièvement blessé et de nombreuses flèches lui transperçaient le corps, tandis qu’il brandissait encore son épée.

 

Il n’avait absolument aucune raison de perdre l’esprit ici pour si peu.

 

La priorité actuelle n’était pas de tuer ce détestable prince Franz, mais de savoir comment il avait fini par se retrouver dans ce corps.

 

Calian rouvrit les yeux et fit le tri dans ses pensées afin de bien appréhender tout ce qu’il s’était passé.

 

‘… L’Axis !’

 

L’Axe du Temps.

 

C’est un objet de la forme d’un sablier qui était mystérieusement apparu au palais de Secretia et qui a le pouvoir de remonter le temps, mais seulement une seule et unique fois.

 

Il doit être la cause de tout ça, en plus d’être à l’origine de la guerre entre la nation de Bern et Kailis.

 

Avant que celle-ci ne commence, le royaume du prince Calian avait demandé à ce que l’Axe du Temps leur soit remis, mais Secretia refusa. Le roi Chase savait pertinemment que cet objet pourrait être dangereux et se dressa contre eux. Et quelle fut la réponse du roi fou Franz ?

 

Lorsque celui-ci l’apprit, il envoya une armée sur la ville.

 

Il se permit de ne faire aucune déclaration de guerre ni aucune négociation. Il devait sûrement se juger bien trop noble pour ces concepts.

 

Et de cette guerre en vint la chute du royaume de Bern.

 

‘Mon frère a dû assister à ma mort…’

 

Chase dû certainement voir de loin la mort de Bern et décida alors d’utiliser l’Axe du Temps. Malgré les résultats actuels, il avait fait ça pour sauver son frère cadet.

 

Calian se sentit légèrement chagriné.

 

« Si c’est bel et bien l’Axe du Temps qui est à l’origine de tout ça… alors il n’y a aucun moyen de régler cette situation. »

 

L’objet ne peut être utilisé qu’une seule fois et s’il est réellement revenu dans le passé, alors il n’y a plus aucun moyen de renverser la donne.

 

« Qu’est-ce que je fais, maintenant ? » se murmura-t-il à lui-même.

 

Il se dit alors qu’il devrait certainement profiter de cette vie. Il ne pouvait pas rater cette opportunité que lui avait donnée Chase. C’est donc ainsi que le prince décida de ne pas essayer de revenir à son époque, mais de vivre dans celle-ci. Il continuerait sa vie en tant que Calian et trouverait un moyen de régler les conflits à venir.

 

Il se perdit à nouveau dans ses pensées.

 

***

 

Calian, 14 ans, allait bientôt mourir.

 

Il avait été accusé de tentative de meurtre par empoisonnement de la reine Silicia, mais ayant échoué, il avait été pris d’une peur sans nom et mit fin à ses jours.

 

Bien évidemment, personne ne crut à cette histoire.

 

Quand la nouvelle du « suicide » arriva, des rumeurs circulèrent sur un « assassinat » qui avait été passé sous forme de censure. Elles racontaient par ailleurs que la personne qui a prémédité tout cela devait avoir un certain pouvoir.

 

Cette personne devait également avoir des connexions avec la mère biologique de Calian, Freya.

 

Elle était une concubine connue pour sa beauté, mais son passé était celui d’une roturière. Elle avait su gagner l’affection du roi et avait donné naissance à Calian, mais mourra peu après des contrecoups de l’accouchement.

 

Ce ne fut cependant pas la mise au monde de son fils qui lui couta la vie, mais la tasse de thé offerte par la reine à son attention qui provoqua de violent vomissement de sang noir.

 

Et c’est ainsi que le jeune prince perdit sa mère.

 

Pour ses accusations, au vu des relations qu’ils entretenaient avec le palais royal, il était inimaginable qu’il ait reçu l’aide de quiconque. De la même manière, il était totalement impossible qu’un prince avec aussi peu de pouvoir ait pu mettre la main sur des herbes empoisonnées aussi rares et ait essayé d’assassiner la reine, qui avait une influence bien plus importante que le roi en personne.

 

Plus encore, Calian a toujours été méprisé par Franz et celle-ci depuis sa naissance. Avec de telles circonstances, l’ancien lui suffoquait totalement dans sa propre vie.

 

Peu importe la taille d’une bête, elle sera à tout jamais faible si elle n’est nourrie qu’au lait de sa mère et entraînée uniquement à lécher les pieds de son maître. C’était la raison précise pour laquelle Calian était aussi pathétique au point où il était impensable qu’il tue quelqu’un un jour.

 

Calian laissa échapper un petit rire amer.

 

« Je ne supporte vraiment pas cette situation, donc je suppose que je vais simplement prendre les choses en mains. »

 

Bern avait entendu dire que l’apparence de Calian était très semblable à celle de Freya, sa mère, mise à part la couleur de ses cheveux.

 

De ce fait, la reine haïssait même l’idée de l’existence de son visage. Elle avait alors ordonné son assassinat et avait camouflé l’histoire que le roi ignora simplement.

 

3 des 4 gardes royaux étaient sous les commandes de la reine et le dernier obéissait encore au roi.

 

Calian, lui, mourra 2 ou 3 mois avant son 15e anniversaire et d’après Yan, il les aura d’ici 4 mois.

 

« Je vais bientôt me faire tuer »

 

Le supposé suicide par pendaison de Calian n’est qu’à quelque mois de ce jour de renaissance.

 

Ses yeux rouges, emplis d’une lueur enthousiaste, se reflétèrent dans l’eau.

 

Il n’avait pas la moindre intention de mourir de leurs mains.

Tags: Lis des novels NOVEL : How to Live as the Enemy Prince 3.2, novel NOVEL : How to Live as the Enemy Prince 3.2, lis NOVEL : How to Live as the Enemy Prince 3.2 en ligne, NOVEL : How to Live as the Enemy Prince 3.2 chapitre, NOVEL : How to Live as the Enemy Prince 3.2 en haute qualité, NOVEL : How to Live as the Enemy Prince 3.2 light novel, ,

Commentaires

Chapitre 3.2 - Cette vie est vraiment une blague