Sombre ?

NOVEL : SSS Class Suicide Hunter 4

Tous les chaps sont ici: NOVEL : SSS Class Suicide Hunter
A+ A-

————————————————————————–

GS NATION

SSS Class Suicide Hunter

[Traducteur : Kuro]

[Checker : Sevan]


 

Chapitre 4 :

 

Chasseur de Héros (1)

 

La vengeance. Ce sentiment est monté en moi. J’ai réfléchi à ce que je savais déjà. ‘C’est impossible de vaincre l’Empereur de Flamme en utilisant des méthodes ordinaires’.

 

Mon cœur battait fort contre ma cage thoracique et résonnait jusque dans mes oreilles. Je devais me calmer. Bien que mes émotions étaient en ébullition, ma tête devait rester aussi calme que l’eau d’un lac.

 

Mais c’était difficile. Parce qu’il ne fallait pas l’oublier, je venais juste de mourir. Et je n’étais pas juste mort, j’avais été tué de la manière la plus exécrable possible. Les flammes avaient consumé ma chair couche par couche, brûlant mon épiderme et détruisant mes terminaisons nerveuses, provoquant des élans de douleur suffocante dans tout mon corps. Je n’entendais plus mes hurlements après que le feu ait dévoré mes tympans. De là, j’étais devenu un barbecue humain. J’imaginais mes muscles dégager une odeur de viande cuite, et j’ai presque été soulagé de ne pas pouvoir sentir et saliver à l’odeur de ma propre chaire rôtie. Et c’est ainsi que je suis mort.

 

Une mort horrifiante. Répugnante.

 

« Fait chier, ce putain de connard. » J’ai jeté un regard sur les morceaux de papier couvrant tous les murs m’entourant. C’était l’historique de l’Empereur de Flamme. Il y avait de nombreuses interviews et articles collés au mur. Ils recensaient son parcours de ses débuts à son arrivée en tant que Numéro 1 Mondial.

 

Évidemment, il y avait aussi beaucoup de photos de lui. Le dégoût m’a donné un frisson. Je voulais toutes les déchirer en milles morceaux. « Tsk. Même si je le tue, il ne fera que retourner de vingt-quatre heures dans le passé, hein ? »

 

Je ne pouvais pas le tuer, peu importe à quel point je le voulais. C’était un vrai problème. ‘Sérieux, c’est pas une compétence un peu trop cheatée, ça ?

 

Non seulement la différence de nos compétences était comme le soleil et une flamme d’allumette, mais l’Empereur de Flamme était aussi le Numéro 1 Mondial. Alors que moi, je n’étais même pas classé. Même si la Tour avait reconnu mon envie incroyable… Une grande envie ne signifiait pas avoir du talent.

 

Même si un miracle ou un heureux hasard arrivait, ce serait quand même impossible pour moi de le tuer. ‘Même si j’y arrive, cela ne fera qu’engendrer un autre problème.’

 

Que se passerait-il si je tuais l’Empereur de Flamme ?

 

Il retournerait tout simplement vingt-quatre heures avant sa mort et ce serait la fin pour moi. L’Empereur de Flamme ferait tout ce qu’il pourrait pour me tuer. Et quand il aurait réalisé qu’il ne le pouvait pas, il m’enfermerait juste quelque part pour toujours. Peut-être qu’il construirait une prison sous terre pour m’y enfermer.

 

Avec ses compétences et sa force physique, l’Empereur de Flamme n’aurait aucun souci à me maîtriser. Je vivrais alors le restant de mes jours confiné dans une cellule sombre.

 

Mauvaise fin de Kim Gongja n°2 : Un Emprisonnement Tape-à-l’œil.

 

« Putain… » Le tuer ne résoudrait rien. Et mourir de ses mains non plus. Comment allais-je échafauder mon plan pour me venger de ce psychopathe ?

 

Que devrais-je faire ? Comment pourrais-je battre le Numéro 1 ?

 

***

 

Un jour s’était écoulé.

 

J’avais passé vingt-quatre heures cloitré dans mon appartement, explorant toutes les possibilités. J’avais dépensé toute mon énergie en réfléchissant à un moyen de me venger, mais pas même une seule bonne solution ne m’est venue en tête. Un seul fil de la tapisserie qu’était l’Empereur de Flamme aurait suffi à faire s’effondrer lui et sa vie entière. Mais rien ne m’est venu à l’esprit.

 

J’ai fixé les journaux et articles collés au mur, absorbé dans mes réflexions. Je n’abandonnerai pas.

 

Chaque petit fragment d’informations sur ce psychopathe était juste là, devant moi. Peut-être qu’en les examinant, je pourrais voir un indice important.

 

『L’Empereur de Flamme a terminé le 39e étage à lui tout seul ! 』

『L’Empereur de Flamme a terminé le 38e étage seul ! Un autre exploit légendaire ! 』

『Le chasseur Yoo Sooha reçoit le titre de Numéro 1 Mondial. Le premier Coréen à recevoir ce titre ! 』

.

.

.

『Disparition de l’Épée Sainte & personne au titre de Numéro 1. Qui s’emparera du trône ? Les experts étrangers croient que « Yoo Sooha de Corée est le meilleur candidat. » 』

『L’invincible 10e étage a été terminé ! Qui est donc le mystérieux héros ? 』

『22 jours depuis la disparition de l’Épée Sainte. L’Association des Chasseurs fait-elle face à la pire crise depuis sa création ? 』

 

À ce moment-là-

 

« Hein ? »

 

J’ai fait une découverte choquante.

 

« Attends une minute- Regardez-moi ça ! » me suis-je écrié tout seul en tendant la main vers un bout de journal. C’était une interview que j’avais trouvé en ligne. J’avais imprimé l’article original et l’avais mis sur le mur :

 

Q : Yoo Sooha-nim, quand avez-vous eu votre premier éveil ?

YOO SOOHA : En été, lorsque j’avais 21 ans. Donc c’était il y a 11 ans.

 

Q : Vous devez avoir une bonne mémoire, pour même pouvoir vous rappeler correctement de la saison.

YSH : Je ne crois pas que ma mémoire soit si bonne que ça. Je me suis juste éveillé le jour de mon anniversaire, le 7 juin d’il y a onze ans.

 

Q : Vous vous êtes donc éveillé à votre anniversaire. Quelque chose s’est-il passé ce jour-là ?

YSH : J’étais au premier étage de la Tour. Je ne peux rien vous dire d’autre, c’est ma vie privée.

 

Quand on lisait ça, on pouvait juste se dire que c’était une interview normale.

 

Mais pour moi, c’était l’indice important que je cherchais. « Wow, vraiment ? » J’ai observé le bout de papier, ébahi. « Attends deux secondes. Ça pourrait fonctionner ! »

 

Merde. Je l’avais fait. J’avais trouvé un moyen.

 

Un plan pour tuer le Chasseur Numéro 1 du monde.

 

Ce ne serait vraiment pas une tâche facile et les autres se seraient moqués de moi en disant que j’étais un taré. Mais en même temps, c’était le seul moyen de tuer l’Empereur de Flamme. C’était quelque chose que même moi, un Chasseur de Classe F, pourrait réussir.

 

Il m’a fallu un moment pour le réaliser. ‘Je peux vraiment me venger !

 

À ce moment-là, des cris paniqués se sont fait entendre de l’extérieur.

 

« Au feu ! » a crié quelqu’un.

 

J’ai ouvert ma fenêtre pour voir ce qu’il se passait. De l’autre côté de la ville, une fumée rouge s’élevait au ciel. Les habitants criaient et couraient dans les rues.

 

« Oh, non ! Que devrait-on faire ? » a paniqué une personne.

 

« Au lieu de rester plantés là, essayons d’éteindre le feu ! » a ordonné une autre personne.

 

« D’accord ! » a dit la première personne.

 

Plusieurs habitants du quartier ont envahi la place et ont commencé à aider à éteindre l’incendie.

 

Nous, les Chasseurs, vivions dans un endroit différent du monde extérieur. Pour devenir Chasseurs, nous avions tous pénétré dans la Tour, et une ville avait été construite au premier étage de celle-ci.

 

La ville possédait plusieurs noms. Certains l’appelaient Babylon, et d’autres l’appelaient Naraka. Alors qu’il y avait aussi des Chasseurs qui l’appelaient tout simplement la ville du premier étage, certains lui donnaient un nom ringard comme la Ville de l’Ascension. Des gens venant de partout dans le monde vivaient dans la Tour, alors c’était normal que la ville ait plusieurs noms.

 

La plupart des personnes vivant dans la Tour étaient des Chasseurs : qu’ils aiment ça ou non, ils risquaient leur vie régulièrement en faisant des missions. Alors, contrairement à ceux qui étaient du monde extérieur, les Chasseurs étaient habitués à réagir rapidement au danger.

 

J’ai quitté ma chambre et je suis descendu aider les autres.

 

Ce taré.’ En descendant les escaliers en courant, j’ai regardé l’heure sur mon portable. Cela faisait vingt-quatre heures que j’étais mort. C’était l’heure exacte à laquelle l’Empereur de Flamme avait tué la Sainte.

 

Ce qui voulait dire que… ‘L’enfoiré ! Il a allumé un incendie pour détruire toutes les preuves !’

 

L’Empereur de Flamme, Yoo Sooha.

 

C’était vraiment un méprisable sac à merde.

 

***

 

Quand je suis arrivé, la Milice Civile était déjà sur place. Les Chasseurs venant de grandes guildes arrivaient les uns après les autres. Normalement, ils auraient été en train de sortir leurs griffes pour se battre entre eux, mais maintenant, tout le monde coopérait pour éteindre les flammes démoniaques.

 

« N’utilisez pas vos compétences d’eau indépendamment ! » a crié un membre d’une guilde. « C’est vrai, nous devons assembler nos compétences ! Comme ça, on pourra le faire. »

 

« La guide du Dragon Noir prend les commandes de cette zone. » a crié un membre d’une autre guilde. « Veuillez tous suivre nos instructions un petit moment ! »

 

Les Chasseurs, qui étaient difficiles à trouver sauf si on avait déjà vu leur tête dans les journaux, s’étaient tous rassemblés ici. Même deux ou trois top rankers étaient présents. En aidant les citoyens, j’ai jeté quelques coups d’œil à ces Chasseurs.

 

« P-Pour l’instant » a dit une alchimiste, « nous avons terminé d’isoler les zones alentours. Le problème actuel est de savoir s’ il reste ou non des survivants à l’intérieur… Je pense que nous aurons besoin d’une équipe de secours au plus vite. » Je l’ai reconnue. Elle était cinquième dans le Classements : Une Maître Alchimiste et leader d’une guilde remplie de médecins et de pharmaciens.

 

« Ça ira. Cet endroit était un bidonville. Personne ne vit ici depuis cinq ans, alors c’est devenu une zone interdite. » a dit une autre femme. « Nous avons eu de la chance que l’incendie se déclare dans ce genre d’endroit. » c’était le Paladin, la Numéro 10 du Classement : La Leader de la Milice Civile qui était responsable de l’ordre public de la ville.

 

Ces deux Chasseuses étaient bien connues pour aider les gens dans le besoin. Parmi les top rankers, personne ne faisait cavalier seul en se tournant les pouces. Ils étaient arrivés plus rapidement que quiconque et avaient pris les commandes.

 

Avec ces deux puissances féminines, on remarquait facilement que quelque chose ou quelqu’un manquait. ‘Normalement, la Sainte devrait se tenir parmi elles, mais…

 

Elle ne se trouvait nulle part.

 

Ce qui était évident, comme elle avait été tuée par non pas un cavalier solitaire, mais par le plus grand merdeux solitaire qui existe.

 

Les seules personnes à savoir ce fait devaient être l’Empereur Flammes et moi. Même les autres grands Chasseurs ne connaissaient pas encore la vérité… Non, ils ne sauraient peut-être jamais la vérité.

 

La Maître Alchimiste a balayé son regard sur la foule. « C’est étrange. Pourquoi la Sainte n’est-elle pas encore là ? »

 

« J’ai entendu dire qu’elle avait quelque chose à faire, ce soir. » a dit le Paladin. « Je ne connais pas les détails. C’était peut-être un rencard ? » Elle a eu un petit rire. « Elle traîne souvent avec l’Empereur de Flamme, ces temps. »

 

La Maître Alchimiste a haussé les épaules. « Je n’aime pas cet homme du nom de l’Empereur de Flamme. » a-t-elle dit. « Bien que cela pourrait être impoli de ma part de parler de lui dans son dos dans un tel endroit, il me déplaît. Je pense que Miss Sainte devrait aller voir une meilleure personne. »

 

« Vos critères sont trop hauts. Qui pourrait être meilleur que le Numéro 1 ? C’est pour ça que vous êtes toujours célibataire. » s’est gentiment moquée le Paladin.

 

« J-Je pourrais me trouver un partenaire quand je veux… » a rougis la Maître Alchimiste. « Je ne suis juste pas intéressée, pour l’instant… » Sa voix s’est estompée.

 

En parlant du loup, il est bien évidemment apparu.

 

« C’est l’Empereur de Flamme ! » a crié quelqu’un.

 

Les gens qui se démenaient pour éteindre les flammes se sont tous arrêtés pendant un petit moment. Même les top rankers ont tourné la tête vers lui.

 

Portant un sweat et un jogging, l’Empereur de Flamme, ou plutôt le Fléau, s’avançait tranquillement vers eux. Il semblait incroyablement ennuyé. « Ah, putain. Qui a joué avec le feu sans ma permission ? » a-t-il dit.

 

Ce putain de taré psychopathe.

 

Le Paladin est immédiatement devenue plus professionnelle et l’a salué. « Bonjour, monsieur l’Empereur de Flamme. »

 

« Mhm. Je suis arrivé. » Son ton était particulièrement hautain.

 

« Comme vous pouvez le voir, quelqu’un a déclenché un incendie criminel dans le vieux district des bidonvilles. » a expliqué le Paladin. « Pourriez-vous nous donner un coup de main ? » a-t-elle demandé poliment.

 

Mais l’Empereur de Flamme est resté froid. « Si je vous aide, qu’est-ce que vous allez m’offrir ? » a-t-il demandé.

 

« Vous recevrez une grande satisfaction d’avoir généreusement apporté votre aide à ces citoyens. » a répondu le Paladin.

 

« Assez de ces foutaises. Dis-moi ce que vous me donnerez. »

 

« Demain, tous les médias du monde entier écriront dans les gros titre : 『L’Empereur de Flamme a maîtrisé le feu, un acte charitable de bonne volonté. 』. Vous pouvez améliorer votre image juste en attirant l’attention des gens tout autour du globe. » a-t-elle dit.

 

L’Empereur a éclaté de rire. Il a mis ses mains dans ses poches et a ricané en répondant. « Tu crois vraiment que j’en ai quelque chose à foutre de ces journalistes de merde ? »

 

C’était vraiment un psychopathe. Il était évident qu’il était bien parti sur le chemin de la folie, et sans retour en arrière.

 

Les citoyens étaient déjà en train de filmer le Numéro 1 avec leur téléphone. Chaque mot et chaque geste de l’Empereur de Flamme étaient retransmis dans le monde en temps réel. Internet s’enflammait tandis que deux partis se battaient ; ceux qui étaient du côté de l’Empereur de Flamme et ceux qui le critiquaient.

 

Je me demandais ce que ses défenseurs disaient.

 

Ouais. On devait protéger ses intérêts personnels avec acharnement.

 

Aider quelqu’un sans rien demander en échange ne nous donnait qu’une image de mauviette.

 

C’est si émouvant de voir un héros aussi honnête. J’en serais presque ému de dégoût.

 

Ces contradictions me donnaient le tournis. Le poids de ce qu’était réellement l’Empereur de Flamme m’écrasait tellement que je commençais à avoir mal à la tête. ‘Personne n’est au courant.’ Mon angoisse m’a donné des frissons dans toute l’échine. ‘Ils sont complètement à côté de la plaque. Il n’est pas franc, ce connard est juste fou.

 

Même si les flammes dansaient devant moi, mon cœur s’est refroidi. Cet incendie. Ce désastre. Tout avait été causé par l’Empereur de Flamme lui-même. Il était cependant arrivé avec une tête tout à fait innocente et avait demandé : « Qu’est-ce que vous allez m’offrir ? »

 

Et donc, j’en ai finalement été convaincu. ‘Je dois me débarrasser de lui !

 

Un monstre.

 

Ce n’était pas juste une vengeance. Je le faisais pour l’humanité entière. Pour le bien des Chasseurs, ce monstre se devait d’être éradiqué. Les monstres n’étaient rien d’autres que des monstres. Et c’était la mission et le devoir d’un Chasseur de les tuer !

 

Je dois le tuer… par n’importe quel moyen.

 

Dans cette Tour y vivait un unique monstre qui jouait avec le feu. Qui tirait littéralement du feu de ses mains. Un vrai monstre. Oui, c’était cela. Mais c’était inapproprié de dire qu’il était tout simplement . Oui, c’était plutôt faux. 

 

Parce que ce monstre était ma proie, et qu’il allait disparaître.

 

Même si je meurs.’ Je me suis avancé.

 

Chaque pas me rapprochait un peu plus de lui.

 

J’ai dépassé les héros qui étaient préoccupés par les mesures à suivre. Je suis passé à travers la foule de gens ordinaires qui essayaient de contrôler le feu. En direction des flammes toujours plus importantes. En direction de l’incendie qui était aussi intense que les flammes de l’Enfer. Je m’y rapprochais.

 

« Hein ? Attends, toi. Où vas-tu ? » a demandé un membre d’une guilde.

 

J’ai continué à avancer.

 

« Hyung-ssi ! Tu ne devrais pas te rapprocher des flammes ! » a dit quelqu’un d’autre.

 

J’ai marché à grands pas jusqu’à ma destination.

 

« Oh non ! Il doit avoir perdu la tête ! » a crié une voix de femme.

 

« Quelqu’un, s’il vous plaît, allez l’arrêter ! » a supplié une voix d’homme.

 

« Putain, qu’est-ce que fais ce malade ?! » a retenti une autre voix d’homme.

 

Et je me suis élancé en avant.

 

Derrière moi, les personnes s’agitaient. Il y avait ceux qui sautillaient. D’autres qui arrêtaient de faire ce qu’ils faisaient pour me crier de m’arrêter. Et je les ai contournés. Je les ai ignorés et je me suis dirigé en courant vers mon but.

 

C’était chaud. Comme si j’avais atterri en Enfer. Avec un rugissement, les flammes de l’incendie m’ont entouré d’un seul coup et m’ont caressé de leurs doigts rouges.

 

Ça faisait un mal fou. À chaque pas, ma chair fondait. Mes yeux se desséchaient à en devenir craquelés. Mais malgré tout… ‘C’est mieux que de me faire tuer par l’Empereur de Flamme !

 

C’était la seule manière de tuer l’Empereur de Flamme avec une certitude absolue.

 

Combien de temps avais-je couru ? J’avais l’impression d’avoir avancé depuis un long moment, mais cela pouvait aussi n’avoir duré qu’une minute. La fumée obstruait ce qui restait de ma gorge. J’ai respiré bruyamment avant de tousser. Et ensuite, j’ai arrêté de tousser. J’ai tout arrêté, et j’ai entendu une voix.

 

[Alerte du système]

 

| Vous êtes mort.

 

C’est ça.

 

| Vous allez revenir de 24 heures dans le passé.

 

C’était ma deuxième mort.

 

***

 

Quand les gens m’ont vu me jeter dans le feu, un grand brouhaha s’est élevé disant que j’étais fou.

 

Mais bien sûr, je ne l’étais pas.

 

C’était l’opposé. J’avais une compréhension horriblement détachée de la situation. « … Je suis de retour. » ai-je dit à haute voix. Ma voix semblait aller parfaitement bien et n’était pas du tout rauque comme elle l’était il y a quelques instants. Me voilà de retour.

 

Revenu en Enfer. Dans mon appartement de 12 mètres carrés. Les murs remplis d’articles contenant des interviews, et la télévision allumée sur une diffusion en direct. C’était déjà la troisième fois que j’entendais cette diffusion.

 

Flash infos !

 

La Guilde du Dragon Noir tente de conquérir le quarantième étage de la Tour…

 

J’étais encore une fois revenu à hier.

 

Bien. La compétence fonctionne correctement.’ Contrairement à la dernière fois, je n’ai pas accordé d’attention à la télévision. Il n’y en avait pas besoin. La compétence qui me permettait de revenir vingt-quatre heures dans le passé avait fonctionné. Tout ce que j’avais besoin faire était d’être certain que ça fonctionnait. Avec ça, je pourrais tuer l’Empereur de Flamme.

 

| Vous êtes actuellement un Chasseur de Classe F.

| En raison de votre faible Classe, vous n’aurez pas de pénalité.

 

« Comme prévu. » me suis-je marmonné. ‘L’Horloge de Celui qui Revient… Il est dit que la pénalité augmente selon la Classe du Chasseur, c’est ça ?’ À l’inverse, cela voulait dire qu’on ne recevait aucune pénalité si on avait la Classe la plus basse. Étant de Classe F, je ne recevais même pas de pénalité.

 

C’est ma chance.’ Comme j’étais encore un Classe F, c’était le meilleur moment. La seule opportunité de chasser l’Empereur de Flamme.

 

Ma dernière chance.

 

J’ai sorti un couteau de mon sac. C’était un vieux couteau que je gardais depuis que j’avais commencé à travailler en tant que Chasseur. Même s’il n’était pas suffisant pour tuer des monstres… il était assez aiguisé pour tuer un humain.

 

Comment pourrais-je tuer l’Empereur de Flamme ?

 

J’y avais déjà réfléchi. ‘Devrais-je coopérer avec la Sainte avant qu’elle ne meure ? Devrais-je dire ma compétence à la Guilde du Dragon Noir et proposer un plan pour emprisonner l’Empereur de Flamme pour toujours ? Ou bien devrais-je essayer de filmer le moment où la Sainte se faisait tuer ?

 

N’importe quelle méthode était bonne. Mais elles étaient juste trop simples. L’Empereur n’allait pas forcément mourir.

 

Je ne suis pas assez doué pour gagner la confiance de la Sainte.

Je manquais de compétences suffisamment avancées.

 

Je n’ai pas assez d’autorité pour faire entrer en action une guilde entière.

Je manquais de force.

 

Je ne pense pas pouvoir réussir à filmer l’Empereur de Flamme tuer la Sainte.

Je manquais de confiance.

 

Mais…

Malgré cela, j’avais quelque chose.

 

Si je meurs, je reviens de vingt-quatre heures dans le passé.’

 

Une compétence.

L’Horloge de Celui qui Revient que j’avais copié de l’Empereur de Flamme.

 

Ouais, j’ai une compétence.

 

J’entendais les battements de mon cœur dans mes oreilles, ma respiration devenait hachée.

 

Ne t’inquiète pas, Kim Gongja. Tu peux le faire !

 

J’ai essayé de déglutir, mais ma bouche était sèche. Prenant une profonde respiration, j’ai regardé le mur une dernière fois. Une interview avec l’Empereur de Flamme y était accrochée, intact.

 

Q : Yoo Sooha-nim, quand avez-vous eu votre premier éveil ?

YOO SOOHA : En été, lorsque j’avais 21 ans. Donc c’était il y a 11 ans.

 

Q : Vous devez avoir une bonne mémoire, pour même pouvoir vous rappeler correctement de la saison.

YSH : Je ne crois pas que ma mémoire soit si bonne que ça. Je me suis juste éveillé le jour de mon anniversaire, le 7 juin d’il y a onze ans.

 

Il y a onze ans.

 

Il y a onze ans, le 7 juin. C’était en été.

 

Si on comptait les jours depuis aujourd’hui… ‘Ça fait 4’050 jours.

 

C’est ça.

 

J’ai juste à mourir 4’050 fois.

 

C’était la seule façon de tuer l’Empereur de Flamme avec certitude.

 

Yoo Sooha… Si tu es un monstre qui ne peut pas mourir…

 

J’ai levé le couteau.

 

Je te tuerai avant que tu ne deviennes ce monstre !

 

Et je me suis planté le couteau dans la gorge.

 

Pour remonter le temps.

 

Remonter au 7 juin d’onze ans en arrière. Avant que l’Empereur de Flamme ne reçoive sa première compétence. Avant qu’il ne puisse revenir vingt-quatre heures avant sa mort, en ce jour d’été.

 

Lorsque l’Empereur de Flamme pouvait encore mourir !

 

Un gémissement s’est échappé de mes dents serrées.

 

La douleur m’a saisi, chaude et tranchante. Mon cœur battait vite et fort, comme sur le point d’éclater. J’ai découpé mes terminaisons nerveuses alors qu’elles me hurlaient de m’arrêter. Jusqu’à ce que, comme une ampoule sur le point de mourir, ma vue a vacillé avant de s’éteindre. Et ensuite, comme une réaction en chaîne, j’ai perdu mon sens du toucher.

 

Mais j’ai quand même réussi à entendre une voix.

 

| Vous êtes mort.

| Vous allez revenir de 24 heures dans le passé.

 

Je suis revenu un jour en arrière.

 

Le jour d’avant, j’étais couché dans mon lit. La télévision était éteinte. Cependant, les murs étaient restés inchangés, toujours remplis de morceaux de journaux. Un jour n’était pas suffisant pour se débarrasser de l’existence de l’Empereur de Flamme, ou plutôt, de l’existence de ce psychopathe.

 

J’ai jeté un regard sombre sur une photo de Yoo Sooha.

 

Peu importe.’ Si un jour n’était pas suffisant, alors une semaine devrait aller. Et si une semaine n’était pas suffisant, alors un mois. Et si un mois n’était pas suffisant, alors un an. Si un an ne suffisait toujours pas, alors…

 

« Maintenant. » J’ai dégainé mon couteau encore une fois. « J’ai juste à mourir 4’049 fois de plus. »

 

Et je me suis poignardé à mort.

 

Voilà la fin du chapitre, merci pour votre lecture ! Sinon, nous cherchons des traducteurs et checker si intéresser ! Veuillez me MP  sur discord : Someone.#5268

 

Tags: Lis des novels NOVEL : SSS Class Suicide Hunter 4, novel NOVEL : SSS Class Suicide Hunter 4, lis NOVEL : SSS Class Suicide Hunter 4 en ligne, NOVEL : SSS Class Suicide Hunter 4 chapitre, NOVEL : SSS Class Suicide Hunter 4 en haute qualité, NOVEL : SSS Class Suicide Hunter 4 light novel, ,

Commentaires

Chapitre 4