Sombre ?

NOVEL : SSS Class Suicide Hunter 8

Tous les chaps sont ici: NOVEL : SSS Class Suicide Hunter

————————————————————————–

GS NATION

SSS Class Suicide Hunter

[Traducteur : Kuro]

[Checker : Nagato]


 

Chapitre 8 : La personnalité monologuant (2)

 

 La chance.

 

C’était uniquement de la chance pure qui m’a permis d’esquiver l’attaque du vieil homme.

 

« Hmmm ?! »

 

Les yeux de l’Épéiste Saint se sont légèrement écarquillés. Peut-être qu’à ses yeux, j’étais un maître remarquable. Alors après que j’aie esquivé son attaque, il a tout de suite sauté en arrière, s’attendant à une contre-attaque. Mais ce qu’il n’avait probablement pas prévu était que je me roule violemment sur le sol.

 

« Ép-… Épéiste Saint-nim. Attendez. S’il vous plaît, écoutez-moi un petit moment. »

 

Je me fichais de mourir. C’était mon but, après tout. Non, ce qui m’importait le plus était de régler la méprise que s’était faite l’Épéiste Saint, et ensuite me faire tuer. Ainsi, je pourrais éviter toute confrontation inutile dans le futur.

 

« Je suis un Chasseur de classe F… »

 

« Tu as évité mon épée. Tu dois être un assassin prestigieux, hein ? »

 

Ah ! Ce vieux crouton était-il sourd ?!

 

C’était horrible. Au lieu de corriger le malentendu, la situation s’aggravait.

 

Encore une fois, esquiver l’épée n’avait été qu’une question de chance. Je n’avais même pas pu suivre l’épée des yeux. Les compétences du vieil homme excédaient mes capacités cognitives.

 

S’il attaque encore une fois, je ne pourrais pas y échapper.

 

Après tout ça, je ne pouvais plus qu’abandonner l’idée de le convaincre. J’ai regardé la mort s’approcher de moi sous la forme d’une épée.

 

« … »

 

Puis, il s’est arrêté.

 

L’Épéiste Saint s’est soudainement arrêté à quelques pas de moi et j’ai d’abord pensé que c’était ma chance.

 

‘Oh ? Est-il enfin prêt à m’écouter ?

 

Mais l’Épéiste Saint ne me regardait pas. Il fronçait les sourcils en regardant en l’air. Curieux, j’ai aussi tourné ma tête pour regarder dans la même direction mais je n’ai rien trouvé.

 

« … Je ne t’ai pas dit que je m’en occupais ? »

 

Le vieil homme parlait dans le vide.

 

« … Si bruyant. Capture-le et interroge-le ? Donc je devrais laisser ce démon en vie ? »

 

Il se parlait à lui-même.

 

« Qu’est-ce que ? »

 

L’Épéiste Saint, qui était sur le point de m’abattre, s’était arrêté pour se parler à lui-même. La situation de crise imminente avait été retardée d’un petit peu.

 

J’ai froncé les sourcils.

 

Est-ce que… Est-ce une compétence de monologue ?

 

Peut-être. Peut-être que ça l’était.

 

J’avais d’abord pensé, à la taverne : ‘Ce vieil homme est malade mentalement.’ Mais maintenant que j’étais témoin de ce phénomène de plus près, ça semblait un peu différent. Devrais-je dire que c’était un peu plus élaboré et sophistiqué ? L’homme semblait vraiment parler à quelqu’un.

 

Est-ce de la télépathie ?

 

Une pensée soudaine m’est venue à l’esprit. La Télépathie, ou la Transmission du Son. La capacité de communiquer librement à distance. Une telle compétence existait.

 

Alors… Est-il en train de parler de moi à quelqu’un ?

 

Un nouveau frisson m’a parcouru le dos.

 

Il compte capturer l’homme qui a massacré 4091 personnes.

 

Un Criminel Recherché.

 

L’Association des Chasseurs lançait rarement des primes. Mais quand ils le faisaient, les cibles n’en avaient jamais pour très longtemps. Un personne recherchée était chassée par les meilleurs joueurs et devait vivre cachée aux yeux du monde pour toujours. Si elle était capturée, elle était exécutée publiquement à la Place publique de Babylon, au centre-ville.

 

Ce n’est pas bon.

 

J’ai serré les dents.

 

Je dois mourir immédiatement.

 

Pour que je puisse revenir 24 heures dans le passé et que tout se réinitialise, je devais mourir tout de suite. J’ai lancé un regard à l’Épéiste Saint.

 

« … C’est trop tard. Je me suis déjà décidé. Même si tu es le maître… »

 

Le vieil homme continuait de marmonner tout seul. Je ne savais pas à 100% s’il souffrait de schizophrénie ou s’il parlait vraiment à quelqu’un, mais j’ai quand même ouvert la bouche.

 

« Comment vont vos petits-enfants ? »

 

Le vieil homme s’est tout de suite tu. Il s’est ensuite doucement tourné vers moi et m’a regardé.

 

« J’ai entendu dire que le monde extérieur était vraiment affreux, ces derniers jours. Les petits-enfants d’une personne comme l’Épéiste Saint doivent être adorables. Vous devez être inquiet. »

 

« … »

 

Des yeux bleu sombre aussi calmes que les profondeurs de l’océan m’ont regardé, les pupilles rivées aux miennes.

 

« On dit que vous êtes originaire de l’Europe du Nord. Il paraît que les terroristes sont monnaie courante, là-bas. Je ne sais pas, peut-être que vos petits-enfants ont déjà souffert de beaucoup d’injustices sans que vous ne le sachiez. »

 

Schlack.

 

Hein ?

 

Le son d’une pomme coupée en deux a raisonné dans la clairière.

 

Hein…

 

Au début, je ne pouvais pas dire ce qu’il s’était passé. Je regardais le vieil homme pendant tout ce temps sans que je ne le vois bouger. Même ses lèvres étaient restées immobiles.

 

Alors d’où ce son venait-il ?

 

Mais l’étrangeté de la situation ne s’est pas arrêtée là. À la base, l’Épéiste Saint se tenait debout juste devant moi. Mais maintenant, j’avais l’impression que le sol se retournait doucement.

 

La ligne d’horizon a basculé et la lune dans le ciel s’est renversée. Haut dans le ciel nocturne, le premier quartier de lune s’est renversé pour devenir le dernier quartier de lune. La seule chose présente dans l’horizon était un vieil homme à l’envers.

 

« … »

 

Les yeux bleus du vieil homme étaient fixés sur moi et je ne pouvais pas m’empêcher de penser qu’ils ressemblaient à un ciel étoilé. Je pouvais comprendre pourquoi cet homme était appelé l’Épéiste Saint.

 

C’est ensuite que je l’ai réalisé.

 

Ah.

 

Le sol ne s’était pas renversé.

 

Ma tête avait été tranchée et elle était doucement en train de tomber.

 

Un K.O. en un seul coup.

 

C’est beau.

 

Mes yeux n’avaient pas pu suivre l’attaque du vieil homme, mais alors que je voyais le monde après avoir été décapité, je ne pouvais m’empêcher de le trouver beau.

 

Après un moment, ma tête a heurté quelque chose. Mon esprit était vide et je n’entendais plus rien, mais j’ai finalement compris que ma tête avait atterri sur le sol.

 

Le temps que je réalise cela, il n’y avait plus signe de vie dans mes yeux.

 

| Vous êtes mort.

 

Quel genre de compétences avait-il ? Combien de temps s’était-il entraîné avant de pouvoir obtenir une compétence de ce niveau ?

 

| Les conditions de la compétence ont été remplies suite à la mort.

 

Mon esprit était rempli d’émotions qui étaient bien différentes de celles que j’avais ressenties quand j’avais été tué par l’Empereur de Flamme. À ce moment-là, je m’étais senti trahi et je voulais me venger de ma mort injuste.

 

Cependant, avec l’Épéiste Saint, c’était différent.

 

Je veux être comme ça.

 

Je veux une attaque qui tue en un coup, moi aussi.

 

C’était un sentiment similaire à celui que j’avais envers Yoo Soo-ha avant d’apprendre qui il était vraiment.

 

La jalousie. La convoitise. L’adoration.

 

Les flammes du désir brûlaient dans mon cœur.

 

Et quelque chose répondait à ces flammes.

 

| Une des compétences du Chasseur Marcus Calenbury va être copiée aléatoirement.

 

Des cartes ont commencé à apparaître dans l’obscurité devant moi.

 

| Création des cartes de compétence.

 

Swish !

 

Les cartes avaient leur face cachée dans ma direction pour que je ne puisse pas voir ce qu’elles contenaient.

 

Mais même, les couleurs sont plus marquées que lorsque j’ai été tué par Yoo Soo-Ha.

 

Peut-être que c’était parce que je m’étais habitué à mourir.

 

4090 fois. Comme l’avait confirmé l’Épéiste Saint avec sa compétence de [Compteur de Meurtre], j’avais déjà expérimenté la mort des milliers de fois. Aucun chasseur ne pouvait être plus familier avec la mort que moi.

 

Ce n’est pas quelque chose dont je devrais être fier.

 

Je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir un sourire amer.

 

| Veuillez choisir une carte de compétence.

 

Les cartes qui flottaient devant moi ont toutes commencé à voler rapidement.

 

Waouh !

 

Au début, j’étais surpris. Mais j’ai rapidement repris mes esprits et je me suis concentré sur les cartes.

 

Je ne dois pas prendre autre chose. Dorée ! Je ne dois prendre qu’une carte dorée !

 

Mais elles étaient rapides. Elles semblaient presque impossible à attraper.

 

Oh, mon dieu.

 

Avais-je vraiment attrapé une carte dorée qui bougeait si vite, quand l’Empereur de Flamme m’avait tué ? Moi ? Comment avais-je fait ça ? J’étais un débutant, mais j’avais vraiment eu de la chance.

 

 

Il n’y a rien à dire, je ne pourrai pas être de nouveau chanceux ! Carte dorée… Où es-tu, chère carte dorée ?

 

Mais ensuite, j’ai remarqué quelque chose d’étrange.

 

‘Hein ?

 

Peu importe à quel point j’en cherchais, je n’en trouvais pas une seule.

 

Je crois qu’il n’y a aucune carte dorée.

 

Parmi les cartes volant devant moi, il y en avait des bleues et des argentées. Cependant, aucune n’était dorée. Croyant avoir tort, je me suis concentré et j’ai cherché en redoublant d’ardeur pour trouver la carte que je pensais avoir loupée, mais je n’ai rien trouvé.

 

Il ne pouvait y avoir qu’une seule raison à cela.

 

Vr-… Vraiment ?

 

J’étais choqué.

 

Il n’y a vraiment aucune… ?

 

Depuis le début… L’Épéiste Saint ne possédait aucune compétence de rang S.

 

Ça n’a aucun sens !

 

Je voulais hurler de frustration.

 

C’est le Chasseur numéro un ! La personnalité la plus légendaire avant l’apparition de l’Empereur de Flamme, et vous me dites qu’il ne possède aucune compétence de rang S ?!

 

C’était très difficile à croire, mais c’était la vérité. Ma compétence le prouvait.

 

Marcus Calenbury, l’incroyable Épéiste Saint, régnait sur le monde sans une seule compétence de rang S.

 

J’étais choqué et un peu effrayé.

 

Non, non ! C’est impossible !

 

Ma réaction de choc et de peur était complètement authentique.

 

Je suis sûr qu’il y a au moins quelques compétences puissantes parmi les cartes argentées.

 

Je ne savais pas si je devais maudire cette situation ou en rire. Néanmoins, j’étais impatient de tenter ma chance.

 

J’ai regardé les cartes avec un air très sérieux.

 

Trois cartes bleues et quatre cartes argentées.

 

Sept cartes au total volaient de manière étourdissante.

 

Je peux ignorer les cartes de merde.

 

C’était bien entendu un choix raisonnable.

 

Maintenant, la question était quelle carte argentée choisir.

 

La compétence [Compteur de Meurtre] était probablement incluse dans les cartes argentées. Et il possédait aussi sûrement une compétence cheatée inconnue.

 

Bien sûr, la technique que je voulais ne devait pas être aussi subtile qu’une compétence telle que le compteur de meurtre et il aurait été préférable que ce soit une compétence aussi bonne que celle de résurrection.

 

J’ai une chance sur quatre.

 

Autrement dit, je ne pouvais compter que sur ma chance.

 

S’il vous plaît, faites que ce soit quelque chose de bien.

 

J’ai tendu ma main.

 

S’il vous plaît, je vous en supplie, faites que j’aie celui que je veux. La compétence cheatée de l’Épéiste Saint !

 

J’ai ensuite attrapé une des cartes argentée.

 

| Sélection terminée. Une compétence a été copiée.

 

| Retour à il y a 24 heures.

 

***

 

« Argh ! »

 

Je me suis réveillé en ravalant un grognement.

 

Une petite pièce.

 

Un petit studio de 3,5 mètres carrés m’a accueilli. La vue familière de celle-ci m’a un peu réchauffé le cœur. Le matelas dégageait une odeur rance, comme s’il n’avait pas été lavé depuis des mois.

 

Malheureusement, ce petit appartement d’une pièce était tout ce que je pouvais me permettre à cette époque-là.

 

« Que-… Qu’est-ce que j’ai eu ?! »

 

J’ai immédiatement ouvert ma fenêtre de statut en me demandant si j’avais gagné ou perdu mon pari de 25%.

 

[Kim Gong-ja]

 

Classe : F

 

Compétences (3/4) :

 

– Je Veux Devenir Comme Lui (S+) : Passif

– Horloge de Celui Qui Revient (EX) : Passif

– Trône de l’Épée (A+) : Passif

Vide

 

« Ah… »

 

J’ai soupiré. Je me sentais à la fois heureux et triste.

 

« Je suis content d’avoir eu une compétence de rang A+ mais… »

 

Au début, j’étais content. Même si ce n’était pas une compétence de rang S, je croyais toujours que c’était la meilleure que je pouvais obtenir. J’étais aussi chanceux de ne pas avoir obtenu la compétence du Compteur de Meurtre.

 

« … C’est encore une compétence passive. »

 

Un élan de tristesse est survenu à ce moment-là. Ce que je voulais avoir de base était une compétence de combat. Un genre d’art martial peu courant. Comme de l’escrime. Ou peut-être une compétence qui éveillait une sorte d’aura. La plupart de celles-ci étaient des compétences actives.

 

En d’autres mots, je n’avais pas réussi à avoir la meilleure compétence de combat.

 

« Haa. »

 

J’ai de nouveau soupiré.

 

« Non, si on y repense, ce n’est pas si terrible que ça… »

 

En fait, si les autres chasseurs entendaient mes lamentations, ils auraient sûrement envie de m’égorger.

 

Qui aurait pu obtenir une compétence de rang A+ sans même avoir besoin de travailler dur ?

 

J’ai décidé de voir le bon côté des choses.

 

D’abord, je devais déterminer quel genre de compétence c’était.

 

Shlack !

 

Bien sûr, les cartes de compétence n’étaient visibles qu’au chasseur lui-même.

 

– Je Veux Devenir Comme Lui (S+) : Passif

– Horloge de Celui Qui Revient (EX) : Passif

Le trône de l’Épée (A+) : Passif

 

Le trône de l’Épée.

 

En observant juste le nom, c’était difficile de déterminer en quoi consistait la compétence.

 

« Mais même ‘Je Veux Devenir Comme Lui’ a un nom bizarre. »

 

C’était difficile de juger si la compétence était bidon ou incroyable rien qu’avec le nom.

 

Peut-être que c’était en réalité une compétence incroyable. C’était ce que j’essayais de me dire depuis que j’avais attrapé la carte argentée.

 

Ah. C’est quoi, tout ce bruit ?

 

Une voix a résonné de quelque part.

 

– Grand-père. Je te l’ai déjà dit en tant que Maître. Si tu veux t’entraîner au milieu de la nuit, sois au moins silencieux.

 

« … »

 

– Tu n’as pas besoin de me déranger pendant ton entraînement. Je veux pas me réveiller à cause de ça. Comportons-nous mutuellement avec respect, d’accord ?

 

Doucement.

 

Je me suis doucement tourné vers la source du bruit.

 

Sur un matelas, dans un studio. J’étais entassé dans un petit espace dans lequel je pouvais à peine me coucher de tout mon long. Et pourtant, je pouvais voir quelque chose derrière moi, bien qu’il était trouble. Quelqu’un était couché là, dos à moi.

 

« Excusez-moi. »

 

J’ai eu la chair de poule.

 

« Qui êtes-vous ? »

 

Hein ?

 

C’est alors que mes yeux ont rencontré ceux de quelqu’un que je ne connaissais pas.

 

Un esprit. Un fantôme.

 

Quelque chose qui n’était assurément pas un être humain.

 

– Hein ?

 

Le fantôme était grand. S’il ne portait pas de vêtements, on aurait pu le confondre avec un gorille. Tout son corps était large, même ses sourcils. Et il me regardait avec une expression ébahie.

 

– Hé. T’es qui, toi ?

 

« … Je veux vous demander la même chose. Qui êtes-vous ? »

 

– Tu peux me voir ?

 

J’ai hoché la tête.

 

« Oui. »

 

– Et tu peux entendre ma voix ?

 

« Eh bien, si on est en train de discuter… je pense que c’est assez évident. »

 

C’était quoi ce bordel ? Étais-je vraiment en train de parler à un fantôme ?

 

On pourrait penser qu’un fantôme ordinaire serait comme un monstre qui harcèlerait tout le monde à cause de toute la rancœur qu’il avait accumulée durant les années de sa vie.

 

Mais ce mec était différent. Il parlait et agissait comme un humain. Il avait juste un corps trouble.

 

– Hein, c’est bizarre, ça, non ? Je sais pas quoi faire.

 

Le fantôme a secoué la tête. On dirait que je n’étais pas le seul à ne pas comprendre la situation actuelle.

 

– On est où ? C’est aussi petit qu’une niche de chien. Où est parti le vieux Marcus ? Et pourquoi un gamin comme toi se trouve devant moi ?

 

J’ai finalement tiqué sur une chose qu’avait dite le fantôme.

 

« Euh. Par Marcus… Vous voulez parler de Marcus Calenbury ? L’Épéiste Saint ? »

 

-Tch. Même un débutant comme lui peut se faire appeler l’Épéiste Saint ? Il ne mérite pas ce surnom.

 

Le fantôme a fait claquer sa langue contre son palais comme s’il avait entendu quelque chose d’invraisemblable.

 

– Bref, le nom que tu as donné est correct. Il est où ? Il devrait être par-là.

 

J’étais abasourdi.

 

L’Épéiste Saint est un débutant ?

 

Le chasseur qui était actuellement le numéro un mondial. Et comme j’avais prévu de tuer Yoo Soo-ha, il continuerait peut-être à régner sur le monde dans un futur lointain.

 

Que pouvait exactement être le fantôme qui était devant moi, pour dire qu’une grosse pointure était un débutant ? Et comment cela se faisait-il que j’avais soudainement été capable de voir des fantômes ?

 

« … »

 

Pour répondre à mes questions, j’ai rouvert la carte de compétence et j’ai lu les informations écrites dessus.

 

[Trône de l’Épée]

 

à Rang : A+

 

Effets :

à Un fantôme venu d’un autre monde. Il a terminé 99 étage de la Tour mais a échoué le 100e et est mort. Il ne peut pas interagir avec le monde matériel mais peut s’immiscer dans l’esprit de son propriétaire. Écoutez les conseils qu’il tire de son expérience riche et découvrez d’incroyables compétences !

à Cependant, personne à part le propriétaire ne peut voir le fantôme.

à Cette compétence a été copiée du joueur Marcus Calenbury.

 

J’avais perdu mes mots.

 

– Hé, je t’ai demandé où était le vieux. Tu m’ignores ? Tsk. Hé. Hé ! Je me suis bien débrouillé, cette année. C’est rare de trouver des guerriers aussi bons que lui, même s’il n’est pas terrible.

 

Oh, mon dieu.

 

Il semblait que j’avais copié le fantôme de l’Épéiste Saint.

 

 

Voilà la fin du chapitre, merci pour votre lecture ! Sinon, nous cherchons des traducteurs et checker si intéresser ! Veuillez me MP  sur discord : Someone.#5268

Tags: Lis des novels NOVEL : SSS Class Suicide Hunter 8, novel NOVEL : SSS Class Suicide Hunter 8, lis NOVEL : SSS Class Suicide Hunter 8 en ligne, NOVEL : SSS Class Suicide Hunter 8 chapitre, NOVEL : SSS Class Suicide Hunter 8 en haute qualité, NOVEL : SSS Class Suicide Hunter 8 light novel, ,

Commentaires

Chapitre 8