Sombre ?

NOVEL : The Beginning After The End 7

Tous les chaps sont ici: NOVEL : The Beginning After The End
A+ A-

———————————————

GS NATION

The Beginning After The End

[Traducteur : Kuro96]

[Checker : Sevan]


 

The Beginning After The End – Chapitre 7 : Comme je le voulais

 

De ce que je pouvais apercevoir, il y avait au moins trente brigands. La situation actuelle nous était pour le moins défavorable. Les deux seules voies que nous pouvions emprunter étaient bloquées par des brigands armés d’épées, de lances, et d’autres armes de courte portée. Sur le flanc de la montagne, à notre droite, il y avait des archers positionnés au sommet d’une falaise, leur arc dirigé vers nous, tandis que sur l’autre versant, un brouillard se profilait à l’horizon.

 

Jasmine, Durden et mon père avaient l’air de bien aller et ne semblaient pas blessés. Cependant, Helen avait le teint pâle. Elle avait une flèche plantée dans la jambe.

 

Un chauve défiguré par de nombreuses cicatrices et ressemblant à un ours portant une énorme hache de guerre a levé la voix. « Regardez-moi ce que nous avons là. On a eu une jolie prise. Laissez juste les filles et le petit en vie. Essayez de ne pas trop les amocher. Des marchandises endommagées ne pourront pas être vendues à bon prix. » a-t-il dit avec un sourire narquois qui m’a laissé apercevoir une bouche presque entièrement édentée. 

 

Des marchandises endommagées…

 

J’ai senti mon corps se réchauffer, tendu par une colère ardente que je n’avais pas ressenti depuis longtemps. 

 

Être cloîtré dans la bulle qu’était ma maison m’avait presque fait oublier que chaque monde possédait son lot de déchets.

 

Je me suis préparé à foncer vers cette brute, oubliant le fait que je n’étais qu’un enfant de quatre ans. C’est à ce moment-là que mon père a crié : « Il n’y a que quatre mages, et aucun d’entre eux n’a l’air d’être un invocateur ! Les autres sont de simples guerriers ! »

 

Les légères fluctuations de mana qu’il y avait autour du corps d’une personne distinguaient les mages des autres humains. Mais cela n’était remarquable que lorsqu’on l’étudiait attentivement. Pour ce qui était des utilisateurs de renforcement et des invocateurs, déduire leur catégorie selon leur physique et l’arme qu’ils portaient était plutôt simple.

 

J’ai pu voir mon père redevenir l’aventurier qu’il avait été à l’époque, quand il dirigeait les Twin Horns. Son expression était d’un calme qui ne pouvait être présent qu’avec l’expérience. Il a enfilé ses gants, et a crié : « Formation de défense ! »

 

Adam est rapidement arrivé derrière nous en faisant face à la route, sa lance pointée en avant. Jasmine et Helen sont également venues se positionner à notre gauche en dégainant leurs armes. Quant à mon père et Durden, ils se sont placés du côté du versant de la montagne pour nous protéger des archers. Pendant ce temps, Angela se tenait à nos côtés, préparant un autre sort en gardant sa barrière de vent activée.

 

« Rassemble-toi et protège mes alliés, ô, Terre généreuse. Ne les laisse pas être blessés ! »

 

[Mur de Terre]

 

Le sol a grondé sous nos pieds et un mur de terre de quatre mètres de haut s’est formé devant Durden.

 

Profitant de cet instant, mon père s’est élancé en avant en levant ses bras en position de garde pour se protéger des flèches venant des archers ennemis.

 

Un moment plus tard, Angela a terminé son sort et a relâché un déluge de lames de vent des deux côtés du chemin. C’était apparemment un signal pour Adam et Jasmine qui étaient masqués derrière le sort de vent. Ils sont apparus devant nos ennemis désemparés qui se protégeaient de la rafale de lames. Helen ne s’est pas déplacée, une flèche encochée sur son arc bandé. La pointe était imprégnée de mana et avait une légère lueur bleutée.

 

Il ne fallait pas être un génie pour réaliser que cette formation était idéale pour protéger du matériel important ou des gens. Deux couches protégeaient les invocateurs et une mage archer était prête à tirer sur tous ceux qui réussiraient à traverser la ligne de défense que formaient Adam, Jasmine et Papa. C’était standard, mais cela ne l’empêchait pas d’être une bonne formation.

 

« Un guerrier arrive vers toi, Helen ! » a crié Adam en esquivant une masse avant de donner un grand coup à la jugulaire du malheureux brigand. Les yeux de ce dernier se sont écarquillés alors qu’il lâchait son arme, essayant désespérément de fermer la blessure fatale à son cou. Ses mains tremblantes laissaient cependant s’échapper des giclées de sang d’entre les doigts.

 

Maman me tenait fermement contre sa poitrine en me cachant les yeux du massacre qui se passait tout autour de nous. Heureusement pour moi, elle ne me regardait pas, et n’avait donc pas remarqué que je pouvais clairement tout voir.

 

Pendant ce temps, un barbu d’âge moyen s’est jeté sur Angela, espérant ainsi pouvoir briser le sort. Bien que les lames de vent ne semblaient pas très puissantes, elles permettaient de bien distraire nos ennemis pour que nous puissions être à jeu égal avec eux malgré notre infériorité numérique.

 

J’ai essayé de me libérer pour bloquer l’homme avant qu’il n’atteigne Angela, mais ça s’est terminé avant que je ne puisse m’écarter de ma mère.

 

J’ai entendu le sifflement de la flèche seulement quand celle-ci avait déjà atteint son objectif. Le tir d’Helen avait été assez puissant pour transpercer l’armure que portait l’ennemi brandissant une machette et projeter ce dernier une demi-douzaine de mètres en arrière.

 

J’ai pris un bref moment pour prendre une note mentale : il valait mieux ne pas énerver Helen.

 

Les yeux de la jeune femme se sont plissés alors qu’elle encochait une autre flèche à son arc. En me concentrant, j’ai pu apercevoir, quand elle a fermé son œil gauche, le mana se rassembler dans le droit. Une autre flèche renforcée a traversé l’air, suivie d’un sifflement. Elle avait l’air de ne pas subir la résistance de l’air et se dirigeait à toute vitesse vers un autre brigand.

 

Cet homme ressemblait à une version de Durden plus petite, sauf qu’il était plus musclé et avait une tête plus carrée. Ses sourcils froncés de concentration, il a balancé son énorme épée qui faisait sa taille pour parer la flèche juste à temps, générant le bruit d’une balle frappant du métal. L’ennemi a dérapé en arrière mais n’a pas été blessé. Il a ancré son épée dans le sol et l’a utilisée pour garder l’équilibre. Cependant, avant même de pouvoir faire un sourire satisfait, une deuxième flèche est venue lui transpercer le front. La lueur de ses yeux s’estompant doucement a été une vue sinistre.

 

Jasmine était engagée dans un duel intense contre un utilisateur de renforcement qui utilisait un long fouet en chaîne.  Dès le premier coup d’œil, on pouvait que Jasmine était désavantagée car elle n’avait pas assez de portée avec ses deux dagues. Elle faisait tout ce qu’elle pouvait pour esquiver les mouvements imprévisibles du fouet.

 

Pour l’instant, il était évident que le brigand avait réalisé que Jasmine ne faisait pas le poids contre lui. Il s’est passé la langue sur ses lèvres. « Je ferai en sorte de bien te traiter avant qu’on te vende en tant qu’esclave, jeune fille. Ne t’en fais pas, quand j’aurai fini de te dresser, tu me supplieras de rester avec moi. » a-t-il dit hautainement en se reléchant les lèvres.

 

Cette seule remarque m’a donné un frisson mais à ce moment-là, tout ce que je pouvais faire était de serrer les poings pour contenir ma frustration. J’avais une chance de gagner contre un simple combattant, mais contre un utilisateur de renforcement adulte…? Je ne pensais pas pouvoir gagner.

 

Être protégé sans ne rien faire alors qu’ils risquaient tous leur vie pour moi me serrait le cœur. J’essayais de réfléchir à un moyen de les aider, mais jusqu’à présent, rien ne m’était venu en tête. Je ne pouvais que grincer des dents en attendant que tout se finisse.

 

En examinant la bataille, j’ai vu que le mur de terre tenait bon. Aucune flèche n’était passée à travers. Je me suis concentré sur Durden et j’ai remarqué que sa main gauche était constamment en contact avec le mur pour continuer à l’alimenter en mana afin qu’il ne s’écroule pas. Il avait créé une fente étroite au milieu du mur pour pouvoir voir mon père et les archers qui se dispersaient et essayaient de s’enfuir.

 

« Écoute-moi, Mère Nature, et entends mes appels. Transperce mes ennemis. Ne laisse la vie à aucun d’entre eux. »

 

[Éclatement de Piques]

 

Après un court instant, une douzaine de lances ont commencé à jaillir du sol et se diriger vers les archers ennemis. Quelques-uns ont pu les esquiver, mais la plupart des brigands ont été empalés. Leurs cris n’ont duré que quelques secondes avant qu’ils ne meurent.

 

Durden semblait être épuisé après cette attaque. Sa mâchoire était serrée pendant que des gouttes de sueur coulaient sur ses tempes.

 

C’était à ce moment-là que j’ai vu que ma mère avait sorti une baguette. Ses doigts tremblants la tenaient à peine, et elle a finalement secoué la tête avant de ranger la baguette dans ses habits. Elle m’a, à la place, serré très fort contre elle.

 

Personne, à part Helen qui avait pansé sa plaie à la jambe, était blessé de notre côté. Heureusement, la flèche qui avait blessé notre camarade ne s’était pas plantée trop profondément grâce au renforcement de mana. Dès qu’Helen avait bandé sa blessure, le saignement avait cessé. Cependant, durant tout ce temps, ma mère avait constamment eu un regard paranoïaque, le visage pâle d’inquiétude. Je ne pouvais que remarquer que sa main n’arrêtait pas de prendre la baguette dans ses vêtements avant de la relâcher par dépit. Ses yeux ne restaient pas en place et étaient à la recherche de tout ce qui pourrait nous nuire.

 

J’étais un peu confus au début, mais j’ai décidé d’ignorer l’état de ma mère. J’ai conclu que comme elle était une aventurière depuis moins longtemps que mon père, elle ne devait pas encore être habituée à ce genre de situation.

 

Le combat atteignait son apogée. Les brigands n’avaient pas pensé que tous les membres de notre groupe seraient des mages compétents. Et à cause de cette erreur de calcul, tous les combattants rapprochés ennemis étaient morts, les seuls survivants étant les quatre mages et quelques archers qui avaient fui.

 

Jasmine était toujours en difficulté contre le combattant pervers à la chaîne. Cependant, le visage du brigand n’avait plus cette expression arrogante et les quelques coupures sur son corps avaient recouvert celui-ci de sang.

 

Adam était engagé dans un combat contre un utilisateur de renforcement utilisant des épées doubles. Son style de combat me faisait penser à un serpent, avec ses mouvements fluides et ses attaques soudaines. Il devait faire partie des quelques rares utilisateurs élémentaires de renforcement ayant des caractéristiques de l’eau.

 

Ayant renforcé la pointe de sa lance pour être plus mobile, les attaques d’Adam étaient comme un mirage de coups rapides et de déplacements fluides. Le combat semblait être en sa faveur. Celui aux épées doubles avait des blessures qui saignaient abondamment et il tentait désespérément de parer les assauts violents.

 

Un bruit assourdissant a détourné mon attention d’Adam. Mon père avait été projeté contre les ruines de ce qu’était maintenant le mur de terre et tentait sans succès de se relever, le sang s’écoulant abondamment de ses lèvres. 

 

« Papa ! » 

 

« Chéri ! »

 

Je me suis précipité hors de la barrière de vent et me suis agenouillé devant mon père. Ma mère m’a immédiatement suivi. Je pouvais voir la panique dans ses yeux alors qu’elle réfléchissait en respirant lourdement à ce qu’elle pourrait faire.

 

Je ne comprenais pas pourquoi elle ne le soignait pas. Peut-être qu’elle était trop en état de choc. Pile quand j’ai voulu en faire la remarque, mon père m’a coupé. 

 

« Koff ! Alice, écoute-moi. Ne t’inquiète pas pour moi. Si tu utilises un sort de soin maintenant, ils vont comprendre que tu es spéciale et feront tout ce qu’ils pourront pour te capturer. Ils seraient prêts à sacrifier bien plus d’hommes pour t’avoir… » a-t-il dit d’une voix paniquée qui avait fini dans un murmure.

 

Après un court moment d’hésitation, ma mère a sorti sa baguette et a commencé à incanter. J’aurais pu penser qu’elle avait commencé à avoir ce comportement étrange car elle avait vu son mari gravement blessé, mais pour une quelconque raison, on aurait dit qu’elle était presque… effrayée d’utiliser sa magie.

 

Mon père s’est ensuite tourné vers moi après avoir abandonné de persuader sa femme.

 

« Art, écoute-moi attentivement. Après que le sort de soin se sera activé, ils vont essayer de capturer ta mère à tout prix. Quand je serai suffisamment guéri, je vais attirer le leader pour gagner du temps. Je pense pouvoir le battre, mais seulement si je n’ai pas à m’inquiéter pour votre sécurité. Emmène ta mère en bas du chemin sans te retourner. Adam t’ouvrira une voie. »

 

« Non, Papa ! Je reste avec toi ! Je peux me battre ! Tu m’as vu, non ? Je peux t’aider ! » Je n’essayais même plus d’être mature. On aurait pu croire qu’à ce moment-là, je me comportais vraiment comme le garçon de quatre ans que j’étais. Mais je m’en fichais. Je ne comptais pas laisser derrière moi la famille avec laquelle j’avais grandi, ni les amis avec qui j’avais tissé des liens pendant cette semaine.

 

« JE T’AI DIT DE M’ÉCOUTER, ARTHUR LEYWIN ! » a crié mon père désespérément. C’était la première fois que je l’entendais avec cette voix. Le genre de voix qu’on n’utilisait que lors de situations urgentes.

 

« Je sais que tu peux te battre ! C’est pour ça que je te confie ta mère. Protège-la et protège le bébé qu’elle porte. Je vous rejoindrai après m’être occupé du leader. »

 

Ses mots ont comme arrêté le temps pour moi.

 

Protège-la et protège le bébé qu’elle porte…

 

Soudainement, tout s’est éclairci. Pourquoi elle avait l’air si paranoïaque. Pourquoi elle me tenait contre elle et faisait en sorte que rien ne nous atteigne. Pourquoi Durden et Angela nous défendaient tous les deux avec des sorts défensifs alors qu’un seul d’entre eux aurait suffi.

 

Ma mère était enceinte.

 

« Je voulais te le dire quand on serait arrivé à Xyrus mais… » Mon père n’a pas fini sa phrase et m’a juste regardé penaud. Il était toujours pâle à cause du coup qu’il avait reçu du chauve à la hache.

 

« D’accord. Je vais protéger Maman. »

 

« Bien, ça c’est mon fiston. »

 

Ma mère a alors fini son incantation et mon père et elle ont commencé à briller d’une lueur blanche dorée.

 

« Sonova…! Il y en a une qui est Guérisseuse ! Ne la laisse pas partir ! » a hurlé le leader.

 

J’ai précipitamment attrapé le bras de ma mère de mes deux mains et je l’ai tirée plus loin en me renforçant avec du mana.

 

Nous avons atteint la zone vers laquelle Adam et l’épéiste double se battaient, une dizaine de mètres plus bas.

 

« Art, dépêche-toi ! Je le retiens ! » a crié Adam en gardant son adversaire à distance de nous.

 

L’épéiste était évidemment frustré de ne pas pouvoir nous rattraper moi et ma mère à cause d’Adam. Nous nous sommes dépêchés de descendre la pente quand j’ai entendu un sifflement à notre gauche. Par instinct, j’ai sauté et j’ai dégainé mon épée en bois en renforçant celle-ci et mon corps de mana pour parer la flèche qui se dirigeait vers nous.

 

Un craquement a retenti quand la flèche a frappé mon épée. Heureusement, l’arme adverse n’était pas renforcée. Bien que la force du coup m’a projeté en arrière, j’ai pu retrouver l’équilibre en l’air en faisant pivoter mon corps et en redirigeant la flèche.

 

« Qu’est-ce que-… Urgh ! »

 

C’était tout ce que j’ai pu entendre de l’ennemi avant qu’il ne se fasse tuer par la flèche d’Helen.

 

« VAS-Y ! » s’est-elle exclamée en tirant une nouvelle flèche sur le leader des brigands pour assister mon père.

 

Il y avait un souci.

 

Actuellement, Jasmine, Adam et mon père soutenu par Helen combattaient chacun un mage.

 

Mais n’étaient-ils pas quatre ?

 

« Damien ! Oublie le plan, ne les laisse pas partir d’ici vivant ! » a rugi le leader.

 

À qui avait-il donné l’ordre ?

 

« … réponds à mon appel et emporte-les tous dans le néant ! » J’ai entendu une voix faible finir d’incanter un sort.

 

[Obus Aqueux]

 

Du versant de la montagne, un des ‘archers’ qui s’étaient dispersés avait joint ses mains et les avait dirigées vers ma mère et moi. Nous étions piégés. Il s’était camouflé lorsque c’était le chaos. Ce n’était ni un archer, ni un utilisateur de renforcement. C’était un invocateur !

 

Merde !

 

J’avais à peine commencé à réfléchir qu’une énorme sphère d’eau sous pression d’au moins trois mètres de diamètre a été tirée vers nous, grossissant au fur et à mesure qu’elle s’approchait de nous.

 

Ma tête s’est mise à surchauffer alors que j’essayais de trouver une solution.

 

À ma droite se trouvait ma mère, et à ma gauche un peu plus loin, Adam et son adversaire. Derrière moi, il y avait le bord de la route, soit une falaise. Même si je réussissais à esquiver ça, ma mère n’en serait pas capable et elle serait alors poussée de la falaise.

 

Que devrais-je faire ?

 

« Bordel ! » ai-je laissé échapper un cri de frustration inadaptée pour un enfant de quatre ans.

 

J’ai rassemblé tout mon mana restant dans mon foutu corps et j’ai poussé ma mère pour nous propulser hors de la trajectoire du sort. 

 

J’ai cependant rapidement réalisé que mon corps de 20 kilogrammes ne pouvait pas avoir assez d’impulsion pour nous pousser tous deux hors du chemin.

 

Pas le choix !

 

Si je devais tomber, je devais faire en sorte d’emporter ce bâtard avec moi !

 

J’ai déplacé mon mana dans mes bras et j’ai poussé ma mère plus bas, hors de portée de tout danger. Tout semblait aller au ralenti autour de moi. Les yeux de ma mère se sont écarquillés lentement de panique et d’incrédulité. Elle pourrait avoir un bleu assez gros à cause de moi, mais ce genre de blessures mineures était le dernier de mes problème à cet instant-là. Si je voulais plus qu’elle ne reçoive un autre sort, je devais me débarrasser de cet invocateur.

 

Dégainant de ma taille le couteau que Jasmine m’avait offert, je l’ai recouvert de mana. J’essayais actuellement de faire quelque chose que je faisais avec du ki lors de ma première vie. Je ne l’avais jamais testé avec du mana.

 

Après avoir transféré le mana dans le couteau, je l’ai jeté comme un boomerang en direction de l’invocateur qui était toujours concentré sur son obus aqueux. Mon arme a suivi une trajectoire légèrement courbée longeant la surface de l’énorme sphère d’eau avant que je ne l’entende se planter dans de la chair.

 

Le mage a laissé échapper un cri rauque de douleur suivi d’une série d’injures. Il n’était pas encore mort.

 

Le mage ayant perdu sa concentration, sa boule d’eau a perdu forme. Mais malheureusement, la quantité d’eau présente a quand même été suffisante pour me pousser de la falaise.

 

Il était temps pour le plan B.

 

Le plan B était juste un plan de secours au cas où je n’arrivais pas à tuer l’ennemi. J’avais parié ma vie sur celui-ci. J’ai créé un fil de mana entre ma main et le couteau qui était actuellement planté dans le corps de l’invocateur.

 

J’ai agrippé le fil de mana au moment même où la boule d’eau m’a frappé de plein fouet comme un mur de pierre. Cet impact a vidé toute l’air que j’avais dans mes poumons et a brisé quelques-unes de mes côtes. Comme un poisson tiré par une canne à pêche, le mage a été impuissamment tiré par la force de son propre sort vers le bord de la falaise avant de tomber. J’ai entendu son cri par-dessus le grondement de l’eau qui m’avait percuté.

 

Bien que ma vision commençait à s’assombrir, j’ai pu voir que les combats arrivaient à leur fin. Papa et Helen venaient juste de tuer le leader. Angela avait été soutenir Jasmine et elles avaient réussi à prendre l’avantage sur le brigand au fouet. Pendant ce temps, j’ai remarqué Durden qui essayait désespérément d’incanter un sort pour me sauver, mais je savais qu’il était déjà trop tard. Le sort de l’ennemi m’avait emporté trop loin.

 

J’étais quand même toujours persuadé que tout le monde irait bien. La seule chose, peut-être, que je regrettais était que je ne pourrais jamais voir mon futur petit frère ou petite sœur.

 

C’est ainsi qu’un sommeil lourd et froid m’a emporté.

 

Bon sang… J’avais toujours voulu être un grand frère…

 

Voilà la fin du chapitre, merci pour votre lecture ! Sinon, nous cherchons des traducteurs et checker si intéresser ! Veuillez me MP  sur discord : Someone.#5268

Tags: Lis des novels NOVEL : The Beginning After The End 7, novel NOVEL : The Beginning After The End 7, lis NOVEL : The Beginning After The End 7 en ligne, NOVEL : The Beginning After The End 7 chapitre, NOVEL : The Beginning After The End 7 en haute qualité, NOVEL : The Beginning After The End 7 light novel, ,

Commentaires

Chapitre 7