Sombre ?

NOVEL : Une Éternelle Volonté | A Will Eternal 29

————————————————————————–

GS NATION

Une Eternelle Volonté | A Will Eternal

[Traducteur : Chireads.com]

[Checker : Chireads.com]

Merci à Chireads de nous donner la chance de continuer ce projet, n’hésitez pas à faire un tour sur leur site pour lire d’autres super-œuvres.


Chapitre 29 : La légèreté dans la lourdeur

 

Après avoir effectué un petit test défensif avec son pendentif, Bai Xiaochun ne put se retenir de rire. Il se tourna ensuite vers son épée de bois. Il avait reçu cette arme dès son arrivée à la secte et l’avait déjà amélioré à deux reprises.

 

– « Avec le pouvoir protecteur de ce pendentif de jade, lorsque j’aurai accompli une triple amélioration sur ma petite épée, je deviendrai vraiment extraordinaire! » 

 

La lumière argent scintilla sur le wok-tortue. Et en disparaissant, l’épée apparut devant le jeune garçon en quête d’immortalité, et 3 motifs argent brillèrent à sa surface avant de s’éteindre. La longueur de l’arme avait changé et faisait désormais un doigt de plus. Quant au grain du bois, il était devenu complètement pourpre.

 

L’épée diffusait aussi un étrange parfum. Ce genre de parfum qui vous mettait dans un état de confusion si vous y colliez le nez un peu trop près.

 

Le trouble de Xiaochun fut momentané et ses yeux retrouvèrent très vite leur clarté. Il regarda son arme avant de la saisir et de réaliser qu’elle était beaucoup plus lourde qu’avant. Aussi lourde qu’un rocher!

 

Il l’examina de plus près et fut enchanté. – « Cette épée est faite d’un bois très rare, le Bois du Nuage Lourd. Et il faut l’améliorer durant 49 jours avant de pouvoir l’utiliser en forge d’équipement. On peut aussi l’utiliser en production de masse. » Puis il se concentra sur ses veines.

 

– « Des veines pourpres. Il n’y a qu’une seule explication à ça. Après quelques améliorations spirituelles il y a des signes de métamorphose. » Il ferma les yeux et commença à revoir les informations concernant ce bois très rare qu’il avait glanées en étudiant les plantes et les végétaux.

 

Après un moment il ouvrit les yeux et commença une incantation gestuelle avant de tapoter l’épée, qui fit scintiller une lumière noire composée de minuscules taches pourpres. Tout à coup, l’arme sortit de la cabane, traversa la cour, et après une trentaine de mètres, se planta dans un énorme rocher.

 

Ensuite, elle tourna à l’intérieur sans faire de bruit, transperça le rocher pour en sortir de l’autre côté, et revint droit en direction de Xiaochun.

 

L’arme ne fut pas endommagée et elle irradiait une aura vive.

 

Le seigneur tortue joua un peu avec son épée avant de peindre par-dessus ses motifs. Enfin, il sortit de sa cabane et prit un bon bol d’air. Mais aussitôt, il repensa à la compétition et son moral retomba un peu dans ses chaussettes.

 

– « Ce n’est pas encore ça, je ne suis pas encore suffisamment préparé. Les autres participants sont des bêtes vicieuses. Il me faut progresser. » Il pensa au 2ème niveau de l’Art de Contrôler le Chaudron de Qi Pourpre qu’il avait lu dans le manuel.

 

La Légèreté dans la Lourdeur. La Lourdeur dans la Légèreté.

 

Ces deux niveaux de cet Art étaient de puissantes magies qui se manifestaient en le pratiquant. Si les deux se faisaient au dernier palier, elle pouvait mener à la capacité divine intitulée l’Invocation du Chaudron de Qi Pourpre.

 

Sur le versant sud de la Secte du Courant Spirituel, presque tout le monde pratiquait les techniques fondamentales de l’Art de Contrôler le Chaudron de Qi Pourpre. Toutefois, peu de personnes pratiquaient la Lourdeur dans la Légèreté lorsqu’elles étaient au second niveau.

 

En fait, la majorité de ceux qui avaient gagné l’illumination de l’Invocation du Chaudron de Qi Pourpre étaient des disciples du Pic du Chaudron Pourpre.

 

– « La Légèreté dans la Lourdeur…Ce n’est qu’en atteignant ce stade où l’on peut contrôler complètement les objets physiques que je pourrai sortir du lot. » Il continua à penser aux descriptions de la technique tout en observant sa petite épée.

 

Quand il s’était battu avec Baocai, tout le monde au Département des Superviseurs et même aux Fourneaux pensait qu’il avait acquis cette illumination. 

 

– « La raison pour laquelle les gens pensaient que j’avais accompli la Légèreté dans la Lourdeur est qu’ils croyaient que je contrôlais adroitement l’épée, alors qu’en fait, mon arme était formidable parce que je l’avais améliorée spirituellement.

 

– « La vérité est que ma capacité à la contrôler n’est pas si extraordinaire que ça, et que ce n’est pas la Légèreté dans la Lourdeur. » Plissant le front, il s’assit et fixa l’épée. Puis peu à peu ses yeux sombrèrent dans le vague et s’injectèrent de sang.

 

Un moment plus tard, sa main droite fit un mouvement dans l’air et il envoya voler son épée. Elle siffla devant lui en déplaçant de la poussière. Sa main forma un geste incantatoire rapide et il indiqua un endroit du doigt. Il ne s’agissait pas de l’épée mais plutôt de l’énorme rocher dans la cour où elle s’était plantée.

 

Le mouvement ondulatoire de son doigt fit légèrement trembler le rocher qui s’éleva à 30 cm au-dessus du sol. Mais cela ne dura pas longtemps compte tenu de l’instabilité soudaine de l’énergie spirituelle de Xiaochun. Le rocher retomba en faisant un beau « boum ».

 

Une fois, deux fois, trois fois…

 

Le temps passa et 15 jours filèrent comme l’éclair pendant lesquels la petite tortue essaya de contrôler son rocher. Bien sûr il était aussi grand que 3 personnes allongées bout à bout, et pesait 1600 kg. En dépit du fait que Xiaochun était déjà dans le grand cercle du 5ème niveau de Condensation du Qi, manipuler cet énorme caillou n’était pas une tâche aisée!

 

S’il parvenait à soulever ce rocher si haut c’était essentiellement dû à ses améliorations spirituelles, et les pratiquants lambda de même niveau en étaient incapables, tout au plus pouvaient-ils exercer une poussée verticale de quelques centimètres du rocher.

 

La petite tortue travailla dur pendant tout un mois, et il réalisa que la difficulté de contrôle n’était pas dûe à un manque d’énergie spirituelle, mais à un manque de niveau. La preuve en est qu’il avait beau disposer d’énormément d’énergie, il perdait toujours la connexion avec sa cible.

 

– « La clé c’est de déplacer les fils d’énergie à vitesse constante. C’est la seule façon d’éviter la coupure! »

 

C’était le même principe que les nouilles que préparaient les mortels. Si vous tiriez la pâte trop vite, elle cassait net. De même, si vous la tiriez trop lentement, il était impossible d’atteindre la bonne longueur. Vous deviez juste utiliser la bonne quantité de force! 

 

Si les pratiquants voulaient contrôler des objets physiques à un degré supérieur à la normal, il fallait ajuster la force et maintenir la stabilité. Bien entendu cela augmentait le niveau de difficulté.

 

– « Je comprends maintenant! La Légèreté dans la Lourdeur signifie beaucoup plus que « léger » et « lourd ». Ce n’est pas simplement contrôler des objets lourds comme s’ils ne pesaient rien, c’est savoir manipuler l’énergie spirituelle!

 

– « Dans le 5ème niveau de Condensation du Qi, la Lourdeur correspond à la totalité de réserve d’énergie spirituelle, alors que la Légèreté correspond à chaque fil d’énergie de cette réserve. Le parfait équilibre est la Légèreté dans la Lourdeur. Bien sûr le résultat est facteur de la vitesse avec laquelle vous contrôlez les objets physiques! » Ayant saisi la racine du problème, il bougea sa main pour faire trembler le rocher…qui s’éleva dans les airs.

 

C’était comme si une énorme main l’avait saisi avant de le soulever. Ensuite le rocher siffla jusqu’à Bai Xiaochun pour retomber en cours de route dans la cour.

 

La petite tortue ne se découragea pas. Elle poursuivit sa pratique 15 jours de plus, mais malheureusement, elle ne parvint pas à maintenir un fil stable et continu d’énergie spirituelle. Et même les fois où il y parvenait, le poids immense du rocher faisait céder inévitablement le fil.

 

Par contre, il n’y avait plus aucun problème pour son contrôle de l’épée. Il pouvait la déplacer beaucoup plus rapidement.

 

En réalité, il avait achevé la Légèreté dans la Lourdeur, mais il n’était pas satisfait. Les yeux injectés de sang, il serrait les dents et demeurait toujours plus déterminé que jamais.

 

– « Je refuse de croire que je ne peux pas le faire! » Il fit un geste incantatoire avec sa main droite et le rocher vola jusqu’au-dessus de lui.

 

Des perles de sueurs coulaient sur son front alors qu’il regardait nerveusement le rocher, exerçant un effort maximal pour préserver la continuité du lien.

 

Cette fois, il put tenir beaucoup plus longtemps. Une heure passa et des bruits de tonnerre retentirent lorsque le rocher tomba. Xiaochun poussa un cri in-extremis en l’esquivant.

 

Grâce à la peau d’immortel, il ne fut pas blessé mais eut une bonne frayeur.

 

Malgré cela, sa résolution s’intensifia. Un autre mois passa, et le rocher s’écrasa sur lui encore et encore. Il arriva même au point de pouvoir maintenir le rocher en l’air pendant toute une journée.

 

De plus, le poids qu’il pouvait soulever allait croissant. Très vite, il put envoyer le rocher à 30m de hauteur. Bien sûr, la douleur que tout cela occasionnait le faisait souffrir, mais il voulait progresser.

 

Au fur et à mesure, la Légèreté dans la Lourdeur devint de plus en plus stable. Il réussit presque à ne jamais rompre la connexion. Cependant, toujours insatisfait, il continuait de pratiquer au lieu de se reposer.

 

Les difficultés s’enchainèrent et les boums aussi.

 

Le temps s’écoula…et Li Qinghou vint le prévenir qu’il n’y avait plus que trois jours avant la compétition. La petite tortue fila ensuite rapidement dans sa cour, au-dessus de laquelle flottait un rocher de 1600 kg, immobile.

 

Xiaochun rit en s’arrêtant devant sa cabane, faisant aller sa main pour faire voler son rocher et le déposer plus loin. 

 

Ensuite il joua avec son épée qui se mit à frapper devant lui en bougeant plus vite qu’un feu follet. De toute évidence, l’arme était bien plus puissante qu’avant.

 

La vitesse d’exécution du jeune Xiaochun était surprenante. On pouvait voir des traces rémanentes des trajectoires de son épée, comme s’il y en avait des milliers.

 

Finalement, il fit un mouvement de manche et arrêta son manège. L’épée retourna vers lui, puis se faufila dans son sac.

 

– « Maintenant je me sens prêt pour intégrer le top 5. » Il n’avait pas 100% confiance en lui, mais le temps lui manquait. Donc, tout ce qu’il lui restait à faire, c’était de s’asseoir calmement les jambes croisées et de méditer pour gérer son Qi

 

Voilà la fin du chapitre, merci pour votre lecture ! Sinon, nous cherchons des traducteurs et checker si intéresser ! Veuillez me MP  sur discord : Someone.#5268

Merci à Chireads de nous donner la chance de continuer ce projet, n’hésitez pas à faire un tour sur leur site pour lire d’autres super-œuvres.

Tags: Lis des novels NOVEL : Une Éternelle Volonté | A Will Eternal 29, novel NOVEL : Une Éternelle Volonté | A Will Eternal 29, lis NOVEL : Une Éternelle Volonté | A Will Eternal 29 en ligne, NOVEL : Une Éternelle Volonté | A Will Eternal 29 chapitre, NOVEL : Une Éternelle Volonté | A Will Eternal 29 en haute qualité, NOVEL : Une Éternelle Volonté | A Will Eternal 29 light novel, ,

Commentaires

Chapitre 29