Sombre ?

NOVEL : Une Éternelle Volonté | A Will Eternal 30

————————————————————————–

GS NATION

Une Eternelle Volonté | A Will Eternal

[Traducteur : Chireads.com]

[Checker : Chireads.com]

Merci à Chireads de nous donner la chance de continuer ce projet, n’hésitez pas à faire un tour sur leur site pour lire d’autres super-œuvres.


Chapitre 30 : Vas-y

 

À l’aube…Trois jours plus tard…

 

Bai Xiaochun ouvrit les yeux dès le lever du soleil. Il prit un bon bol d’air mais n’avait pas la mine très réjouie. En effet, c’était la première fois qu’il participait à une compétition comme celle-là.

 

Son dernier combat avec Baocai ne comptait pas vraiment. Par contre, il allait présentement devoir se battre avec des disciples de la Secte Extérieure.

 

Il prépara son sac et sortit d’un air sombre de chez lui. Mais un moment après, il revint en courant pour récupérer sous son lit ses manteaux de cuir si précieux qu’il avait utilisés lors de ses précédentes échauffourées. Les ayant enfilés, il plaça son pendentif bien en évidence pour pouvoir le saisir facilement.

 

Il aurait pu aussi porter son wok-tortue, mais il voulait éviter les questionnements inutiles.

 

– « Ah, pourquoi n’y ai-je pas pensé plus tôt ? » Pensa-t-il avec regret. – « Je ne peux pas croire que je laisse mon beau wok noir. » Il manquait de temps et devait se hâter. Le garçon regarda le soleil lointain, et plus déterminé que jamais, bomba le torse pour commencer à grimper vers le sommet de la montagne.

 

Il portait de si nombreuses couches de manteaux qu’il ressemblait à un ravioli chinois. La sueur commençait à couler sur sa peau.

 

Néanmoins, malgré la difficulté, il ne devait pas céder. La compétition était trop importante!

 

Il réalisa que la matinée était plutôt brumeuse et que ça compliquerait son avancée. – « Est-ce que j’ai pris le mauvais tournant ? » Il regarda autour de lui pour trouver quelqu’un…et son cœur battait la chamade à la simple pensée qu’il pourrait être en retard.

 

Au sommet du Pic du Nuage Parfumé se trouvait une arène de combat. Quelques curieux qui discutaient entre eux étaient déjà présents lors des préparatifs de la compétition.

 

Il y avait même des disciples au 5ème niveau de la Condensation du Qi, qui se tenaient bras croisés sur la poitrine pour soutenir leurs jeunes frères et sœurs participant à la compétition.

 

Cette compétition n’était pas très formelle mais donnait l’occasion de se démarquer. 20 personnes étaient en train de méditer pour se préparer au combat.

 

Aucun des participants n’était au 3ème niveau de Condensation du Qi. Il y en avait plusieurs au 4ème, et le restant au 5ème.

 

Une jeune femme, Du Lingfei, sortait du lot. Elle était grande et belle, et sa tenue ne dissimulait en aucun cas ses formes généreuses. Sa peau était blanche comme la neige et ses sourcils gracieux étaient recourbés comme des feuilles de saule. Le pantalon Daoïste qu’elle portait, bien que n’étant pas serrant, collait suffisamment ses fesses pour attirer l’attention des hommes.

 

Quelques disciples admirateurs l’entouraient. Et même si on ne pouvait pas la comparer à Zhou Xinqi, elle était une des célébrités de la Secte Extérieure.

 

– « Le niveau de Grande Sœur Du se situe dans le grand cercle du 5ème niveau de Condensation du Qi, alors elle prendra assurément la première place dans cette compétition. Il n’y a aucun suspense. »

 

– « Tu ne peux pas sous-estimer le Grand Frère Chen Zi’ang. J’ai appris qu’il avait percé le mois dernier. Il n’a pas le même niveau qu’elle, mais il est très proche. » Un jeune homme arrogant se trouvait près de la jeune femme, le même Chen Zi’ang qui avait été choqué dernièrement par la petite tortue.

 

Alors que tout le monde discutait, il examina Du Lingfei avec un étrange éclat dans les yeux. Même s’il ne pensait pas obtenir la première place, il comptait bien dégoter la seconde. De plus, il pourrait tirer avantage de la situation pour la connaître un peu.

 

Deux rayons de lumière sifflèrent dans le lointain. Il s’agissait de Li Qinghou suivi d’un vieil homme décharné à la peau basanée et aux yeux brillants.

 

Les disciples l’apercevant furent surpris de sa visite et le saluèrent immédiatement.

 

– « Salutations Seigneur du Pic. Salutations Maître Sun. » Les petites compétitions étaient généralement présidées par Maître Sun.

 

Lingfei et Zi’ang ne furent pas plus choqués que ça, mais ils adressèrent tout de même leurs respects.

 

L’immortel regarda autour de lui avec bienveillance, mais il plissa ensuite le front en voyant que Bai Xiaochun manquait à l’appel.

 

– « Commençons-nous, Seigneur du Pic ? » Demanda Sun.

 

Tout à coup, on put apercevoir une forme sphéroïde imbibée de sueur arriver au loin. 

 

– « Je me suis perdu! » Cria le jeune garçon tout en courant. – « Il y avait trop de brouillard… » Il était nerveux et ne trouvait pas la situation très juste. Après tout, il ne connaissait pas beaucoup les sentiers de montagne…

 

Certains disciples qui le connaissaient l’observèrent en riant tandis que les autres avaient le visage grave. En effet, pour ces derniers, la seule raison de son retard était qu’il ne venait jamais aux compétitions, et donc n’était pas habitué aux chemins qu’il fallait prendre!

 

Du Lingfei le regarda, et se souvenait qu’il était un de ceux qui faisaient du gringue à Zhou Xinqi. Alors même s’il avait travaillé dur pour tenter d’attraper le voleur de poules, elle ne lui trouvait aucun intérêt. La jeune fille détourna aussitôt son regard.

 

Chen Zi’ang fut stupéfait de le voir et fixa du coup aussi Li Qinghou. Il n’avait pas oublié ce qu’avait dit la petite tortue au sujet de ce dernier en l’appelant « mon oncle ». Aussi il fallait mieux qu’il évite de trop cogner Bai Xiaochun sous peine de représailles.

 

L’immortel renâcla froidement avant de donner son approbation à Sun.

 

Sun regarda le retardataire en riant. – « Très bien. Que tous les disciples souhaitant participer à la compétition entre dans l’arène. »

 

Le regard de Li Qinghou sur Xiaochun le refroidit un peu, mais il ne devait pas exprimer ses sentiments. Aussi, il fut le premier à entrer dans l’arène, le torse bombé fièrement. Aucune rafale de dagues ou mers de flammes ne pouvaient piétiner son honneur.

 

Les 20 candidats se trouvaient désormais dans l’arène.

 

Les règles pour des compétitions comme celle-ci étaient plutôt laxistes. Sun observa les candidats un moment puis sortit une petite sacoche en tissu contenant des billes numérotées. Les participants vinrent un par un choisir une bille au hasard afin de déterminer l’ordre de parution.

 

Xiaochun n’arriva pas à être le premier de la file. Il resta coincé au beau milieu en tirant le chiffre 11.

 

– « Très bien. Maintenant, tout le monde recule pour le premier match. Combattant 1 et 2, préparez-vous! » Les autres candidats quittèrent l’arène…et les deux combattants se dévisagèrent.

 

Le combat commença et des boums retentirent dans toute l’arène. Pendant ce temps, la petite tortue calculait différents scénarios. Considérant qu’il y avait 20 combattants, tout ce qu’il avait à faire c’était de gagner deux fois d’affilée pour faire partie du top 5. Il se demandait aussi qui avait tiré le numéro 12…mais tout le monde gardait son chiffre bien secret.

 

Le second match débuta. Du Lingfei était l’une des deux combattants. Elle effectua un geste incantatoire qui fit apparaître une bannière. La bande de tissu se changea en un serpentin de fumée qui entoura son adversaire. Ne pouvant pas lutter, celui-ci déclara forfait et afficha son admiration envers la jeune femme.

 

Le 4ème et 5ème match passèrent très vite. Chen Zi’ang contre un disciple au 4ème niveau de condensation du Qi. 

 

– « Combattant n°11 et 12, veuillez vous préparer à combattre. » Xiaochun avança, le visage sérieux. Son adversaire était grand et décharné qui affichait un petit sourire mesquin.

 

Il était au 5ème niveau de Condensation du Qi et ne donnait pas l’impression de vouloir se laisser marcher sur les pieds. – « Bien, jeune Frère, tu n’as pas de chance contre moi. Mais il n’est pas trop tard pour déclarer forfait. Sinon, tu seras le seul responsable de ce qui t’arrive! »

 

Tout à coup, la petite tortue laissa sortir un cri puissant. Si puissant que tout le monde en trembla.

 

Il frappa son pendentif pour faire apparaître son écran protecteur vert. Mais il ne se sentait toujours pas en sécurité. Donc il sortit tout un tas de talismans qu’il colla partout sur lui. Un total de 10 qui émettait chacun un éclat puissant et représentaient en quelque sorte des mini boucliers. Leur puissance combinée créa un mur protecteur de 1,50 m d’épaisseur qui étouffait désormais ses cris.

 

– « Très bien, allez vas-y! » Son adversaire avait toujours le visage blanc de stupeur, de même que tous les autres disciples qui le regardaient la bouche ouverte. Jamais ils n’avaient vu quelqu’un avec autant de protections.

 

Ne voyant pas Li Qinghou réagir, Chen Zi’ang était de plus en plus convaincu qu’il y avait une connivence entre l’immortel et Xiaochun.  Toutefois, Du Lingfei fit un gros « Oh! » moqueur.

 

Le jeune homme décharné poussa un cri à son tour et effectua un geste incantatoire à deux mains pour faire voler son épée en direction de la petite tortue.

 

Voilà la fin du chapitre, merci pour votre lecture ! Sinon, nous cherchons des traducteurs et checker si intéresser ! Veuillez me MP  sur discord : Someone.#5268

Merci à Chireads de nous donner la chance de continuer ce projet, n’hésitez pas à faire un tour sur leur site pour lire d’autres super-œuvres.

Tags: Lis des novels NOVEL : Une Éternelle Volonté | A Will Eternal 30, novel NOVEL : Une Éternelle Volonté | A Will Eternal 30, lis NOVEL : Une Éternelle Volonté | A Will Eternal 30 en ligne, NOVEL : Une Éternelle Volonté | A Will Eternal 30 chapitre, NOVEL : Une Éternelle Volonté | A Will Eternal 30 en haute qualité, NOVEL : Une Éternelle Volonté | A Will Eternal 30 light novel, ,

Commentaires

Chapitre 30